Archive pour 18 mars 2012

Twitter : quand babiller c’est s’informer

18 mars 2012

Parce qu’il se situe entre communication de masse et communication interpersonnelle, Twitter a surtout pour but de créer une sphère semi-publique de connaissances (ou « amis ») et d’accéder à des listes créées par les autres connaissances inscrites dans le dispositif.  Dans l’économie des réseaux sociaux, Twitter correspond davantage à une demande d’information qu’à une demande de socialisation, d’après les chercheurs de l’université de Syracuse.  Cela confirme bien que l’utilisation de l’expression « réseau social » est inadéquate : non seulement est-elle tautologique et redondante (il n’y a rien de nouveau à ce qu’un réseau soit « social », sans parler d’un média !) mais encore ne recouvre-t-elle pas la réalité de Twitter et de réseaux de microblogage du même type. Leur valeur ajoutée c’est l’information, pas la relation. C’est obscurcir la force du changement radical à l’ère cybériste que de penser que le réseau social attire parce qu’il est social. A rebrousse-poil de l’intuition, le réseau attire parce qu’il est informatif et que l’information est la matière première de la dite « société de l’information » (et là la tautologie est voulue !). paradoxalement, alors qu’il a été développé pour un usage de réseau social, son usage effectif relève du partage d’informations.

(suite…)

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :